Rechercher
  • Sandrine FEARING

Charte graphique : comment bien la construire

Dans un précédent post, j'ai expliqué pourquoi il est essentiel d'avoir une charte graphique cohérente et pertinente et les éléments clés de l'identité visuelle à intégrer à votre réflexion.


Passons à l'étape 2 : Comment la construire efficacement


On aimerait tous avoir l'âme de l'artiste bourré d'inspiration et de visions artistiques. Mais pas toujours facile de trouver L'IDÉE, celle qui va vous faire sortir du rang, qui va vous faire remarquer.


On entend souvent qu'une image vaut mille mots. Et bien commençons par là.


1) Réunissez des images évoquant l'impression que vous voulez transmettre et laisser à vos interlocuteurs. C'est un exercice de base amusant et qui créé pour une équipe, de l'engagement et de la cohésion.


Experts, travailleurs avec l'esprit de solidarité, souples, créatifs, solides et fiables, humains ... À vous de voir.

© freephotos


2) Faites le point. Qu'est-ce qui a bien fonctionné ou pas ? Quels sont les commentaires, les retours positifs et négatifs que vous avez reçus ? Existe-t-il une autre marque dont vous aimez le style ?


Tout cela va vous aider à construire votre identité. Faites le tri de ce que vous aimez ou pas, par exemple "j 'aime cette couleur, cette image, mais pas la typographie ou le style de rédaction".


Ce qu'il faut absolument inclure dans votre charte graphique


Lorsque vous avez rassemblé suffisamment d'éléments pour orienter le travail, sélectionnez un graphiste ou un designer avec lequel vous êtes en osmose ou avec lequel vous vous sentez à l'aise. Il vous aidera à faire le tri et vous donnera peut être même des idées supplémentaires.


Ce schéma résume les éléments que vous devrez cocher pour constituer une charte graphique équilibrée :

Votre histoire

Racontez-vous, fournissez des anecdotes. Quelques lignes sur votre parcours fourniront un repère sur la façon dont vous voyez les choses, comment vous en êtes arrivé là et quelles sont les valeurs que vous portez, autant pour vos employés que pour vos clients. Ajoutez les éléments dont j'ai parlé dans le précédent post sur la charte graphique (mission, vision, personnalité, audience cible, ...). Tout ce que vous retiendrez constituera un book de style.


Le logo

Vous avez déjà pensé à un logo dont vous avez déterminé la couleur principale ? Vous avez déjà un logo ?

Très bien. Mais avez vous pensez à la façon dont il sera intégré à vos différents supports de communication ? Utilisation du logo dans une autre couleur, sur des supports de très petits formats ou au contraire grande taille, de couleurs différentes ou complémentaires, sur des fonds photo, ... Cela permettra d'éviter des erreurs telles que l'étirement, les problèmes d'alignement, la compression, les modifications peu avantageuses ou le logo qui ne se voit pas. Prévoyez d'intégrer tous les usages autorisés et d'illustrer les exemples pour plus de clarté.

Dimensions : proportions et dimensions minimales,

Couleurs : la gamme de variation (noir/blanc, couleur, négatif, transparence, transparence partielle),

Espace : quelles sont les zones de protection à respecter autour du logo,

Les interdits : tout aussi utile, listez ce qu'il ne faut pas faire.


La palette colorielle

Si vous avez déjà fait ce travail en choisissant une couleur ou deux pour votre logo, cela peut constituer une base. Vous pouvez y ajouter des couleurs complémentaires.


Exemple de palette d'une grande banque française, dont vous reconnaîtrez peut être les couleurs :

Ici, il y a trois couleurs de Marque très simples et lisibles, Vert, Noir, Blanc.


Un dégradé de verts en couleurs principales et 24 couleurs additionnelles.


Rien n'oblige à reproduire le même nombre de couleurs possibles, mais selon la taille de l'entreprise et la ramification interne (Réseau grand public/RH/Com interne/Com externe/ événementiel/...), on peut vouloir cerner les différents territoires de la marque.


La charte graphique mentionnera les références couleurs (Pantone - nom, n°), les couleurs pour l'impression offset (correspondances CMJN) et les valeurs pour le domaine du numérique (RVB et hexadécimal).


Typographie ou polices de caractère

Généralement on utilise une police différente pour le logo et pour la rédaction de contenu. L'objectif étant de créer du contraste. Votre choix de police(s) doit également refléter l'image globale que vous souhaitez véhiculer. Le domaine de la beauté se prête souvent aux polices fleuries, sérifs ou manuscrites, par exemple.

Il est bien de faire des choix éclairés et de savoir expliquer pourquoi cette police et pas une autre. Cela permet de discerner par la suite son usage dans votre communication et la place qu'elle occupe dans la représentation de votre marque (gros titre, corps, légende).


Une police complémentaire peut venir équilibrer la police principale.


Par ailleurs, il peut y avoir une police officielle (presse, documents offsets, documents officiels, événementiel, ...), et une police générique pour l'usage en interne (communiqué de presse, compte-rendu, courriers, power point, web, ...).


© Claire Fauvain

Les polices de caractère ont un aspect psychologique qui portent également vos valeurs et devrait entrer en ligne de compte dans le choix final.


La charte graphique inclura aussi des éléments comme l'alignement (droite/gauche/centré/justifié), l'espacement (proportion, crénage).


Le style pictural

De la même façon que pour les couleurs, vous pouvez choisir des images pour les différents contextes d'utilisation (catalogue, brochure, communiqué de presse, réseaux sociaux, événementiel, ...). Cependant, restez cohérent avec l'ensemble des choix que vous avez déjà fait (valeurs, couleurs, typographie).


Le ton de votre communication

Le ton complète la gamme de choix évoquée ci-dessus. Lui aussi doit être en harmonie avec l'ensemble de votre identité. Revenez sur les adjectifs qui qualifient le mieux votre entreprise (ouverte, ambitieuse, humaine, rassurante, préventive, chaleureuse, engagée, ...), et ceux que vous ne voulez absolument pas dans votre liste. Vous aurez rapidement une idée du type de rédaction qui saura le mieux vous représenter auprès de vos clients et prospects.

Ces 6 rubriques sont une base commune à toutes les chartes graphiques. Cependant, certaines entreprises ont des besoins spécifiques dont la charte graphique devra tenir compte. Mise en page d'images sur le web, packaging de produits, ...


Une fois les grandes lignes de votre book d'identité de marque réalisées, comment souhaitez vous le diffuser ? Pour les "zéro papier", un pdf sera approprié alors que d'autres préfèrent le support imprimé pour certaines diffusion "haut de gamme" ou limitées, voire dans tous les cas.

La charte graphique est un outil de travail à part entière, ne l'oubliez pas. C'est sur elle que repose (en partie) le succès de votre marque, car elle vous oblige dans un premier temps, à vous poser pour réfléchir à ce que vous transmettrez et comment vous le ferez. Elle vous aidera à être pertinent, cohérent et donc crédible et rassurant.


Alors, si ce travail n'est pas encore fait, lancez-vous et voyez le résultat !

2 vues

Posts récents

Voir tout

Contact

 

contact@graphartgency.com

 

0643265727

  • Facebook
  • Twitter

Siret 518 616 743 000 28